Eyeshield 21 Explosion RPG

Forum de discussion et RPG eyeshield 21
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hyperactive ou rapport; Makkura Akuma est là !

Aller en bas 
AuteurMessage
Makkura Akuma
Wide Receiver
avatar

Poste Favoris : WR
Messages : 10
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 22
Localisation : Ici et là !

Feuille de personnage
Poste: Wide Receiver
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards:
Equipe: Deimon Devil Bat

MessageSujet: Hyperactive ou rapport; Makkura Akuma est là !    Mer 24 Nov - 23:05

-Nom: Akuma
-Prénom: Makkura, Ryuu.
-Surnom: Makky, Furie Rose.
-Numéro: 13
-Âge: 17 ans
-Équipe: Deimon Devils Bats!
-Poste: Wide Receiver

© credit
YOU CAN LOOK ME
# Physical Size :

«Mon physique est d'autant plus énigmatique, qu'il suscite questions et tourments.»

Le physique, c'est de ça que les gens dépandent le plus souvent pour qualifier quelqu'un. Tu est étrange, dans ton physique, tu n'est pas quelqu'un de fréquentable, etc. Mon aspect physique, quant à moi, est celui d'une androgyne anorexique.

Devant mon mirroir, l'image qui se refléte est celle d'une jeune fille. Qui posséde une carrure trés fine, de type anorexique. Des gens légèrements larges, une clavicule plus saillantes que la normale, un aspect fragile et chétif. Je ne doit pas dépasser les un métre soixante. Mon ventre est plat, trés plat, comme la plupart des mes autres membres. Ma poitrine est développée de maniére normale. Rien de bien spéciale en somme.

Mon visage, il est fin. Ma peau est pâle, de couleur trés blanche, mes lévres sont fines, rosées et légèrement pulpeuses. Mon nez est discret et fin, quand à mes yeux... Ils sont étirés à la maniére des asiatiques, d'une couleur un peu grisée, le genre de couleur un peu spéciale qu'on ne rencontre pas partout. Mes sourcils, de la même couleurs que mes cheveux, son étirés, toujours comme si j'était en colére. Ce qui me transmet un air encore plus froid et associable. Lorsque je souris, mes fines lévres s'étire, et un rictus prend place sur mon visage, mes yeux s'illuminent légèrement, comme une étincelle de vie.

Mes cheveux sont roses, un rose foncés, enfin, pas trop. Ils sont méchés de noirs et sont coupés aux épaules. Ils se redressent en pique à l'arriére de mon crâne. Les piques se dressent de maniére naturelle, un peu comme une perruche à vrai dire. Deux méches encadrent mon visages, et une fine frang retombe sur mon front, arrivant pile au dessus de mes yeux. Ce n'est pas vraiment une frange, ce sont quelques méches courtes qui retombent sur mon front, certaines atteignents mes sourcils, d'autre retombe presque sur mes paupiéres. Elle n'est pas égale, mais c'est ça qui donne un petit air en bataille. Du moins, un air supplémentaires, puisque les piques en arriére de ma tête donne déjà cet air facilement.

L'ensemble de mon corps inspire un aspect fragile et discret. Ce qui n'est pas le cas. De façon à cacher ma maigreur, j'ai pour habitude de porter des baggys, avec des débardeurs moulants. Il m'arrive aussi de jouait une carte de féminité, en portant une jupe, avec des jambiéres noires et des bottes. Comme toujours.

Passons maintenant au détails. Je posséde quelques piercings. Ma lévre est piercée du côtés gauche, et une boucle d'argent l'entoure. Ma langue quand à elle est piercée par une tige argentée, une boule de couleur noire reposant au centre de celle-ci. Je posséde aussi quelques tatouages. Sous mon oeil gauche, je porte une étoile, de couleur noire. Dans mon dos, il y a un ange à l'aspect satanique. Qui le recouvre entiérement, et à mon poignet gauche, se situe une date et un tribals. Grâce à ces quelques détails, je me démarque facilement des autres.



© credit
ZOOM INTO ME ;
# Psychologie size :

«Mon caractére, hm ? Pour certains, rien que ces quelques mots pourrait permettre de traduire mon caractére si étrange et complexe.»

Le caractére, c'est cette chose qui permet aux autres de nous apprécier ou non. Moi ? Je sais que je suis quelqu'un de détestable. Je me rend moi-même détestable. Je ne veux pas créer de liens trop fort avec d'autre personne. Quand l'une d'elles vient à mourrir, ça fait toujours mal. Je me suis forgé cette carapace sous forme de peste qui me permet de devenir une personne détestée et détestable.

Mon caractére pourrait se définire avec de grands mots : associable, jalouse, impatiente. Et autre. Je ne suis pas quelqu'un qui posséde énormèment de qualitées, non, au contraire, même si l'on pourrait dire de moi que je peux devenir sympathique vis-à-vis des personnes que j'apprécie. On pourrait aussi dire que je suis protectrice, j'aime juste conservées les personnes qui me sont chéres. Oui, on pourrait dire, j'emploi ce therme car je ne pense pas être autant protectrice et sympathique que ça. Je ne suis pas quelqu'un à apprécier les gens facilement, mais il y a certaine exceptions que j'adore plus facilement que d'autre. Il y a aussi certaine personnalité pour lesquels je peux mettre du temps à plus apprécier. Je suis également d'une nature méfiante, je ne me considére pas comme quelqu'un qui est toujours à l'affut, mais je me méfie toujours des nouvelles rencontres, des gens que je croisent dans la rue, et des gens que je ne connais pas énormèment. Ma méfiance me vaut sûrement d'être quelqu'un de peut fréquentée et fréquentable. Je n'aime pas me fier aux apparences, d'ailleurs, il ne faut pas se fier à mon physique. Je parait dix-septs ans mais je pourrais être bien plus agée. Je ne me considére pas non plus comme quelqu'un de prétentieux. Bien sûr on l'est tous, un peu à notre façon, mais moi je ne me considére pas comme telle. Je sais ce que je suis et je ne me prend pas la tête. Encore un traits de caractére qui me vaut d'être détestable. On pourrait faire une liste de mes nombreux défauts aussi... Impatiente, jalouse, possessive, grande gueule... Je ne suis pas quelqu'un qui est du genre à garder ma langue dans ma poche. Non, loin de là, je préfère agir d'une voix cinglante, de maniére à bien me faire entendre.

Nous pouvons toujours faire simple pour ce qui est de mon caractére. Je suis quelqu'un que l'on déteste et que l'on méprise. Mais qui en même temps est capables d'attirer l'attention sur soi d'une maniére considérable.



-Histoire: Mon histoire commence le jour de ma naissance. Enfin, notre naissance. Puisque j'ai eu un frère jumeau ; Ryuu. Notre mère était une femme possédant une chevelure charbonneuse, généreusement bouclés qui tombée à ses omoplates. L'homme qui lui avait permis de donné naissance à ses jumeau était parti bien tôt. Je savais juste de lui qu'il était américain, et qu'il devait se prénommait Senna. Nous étions nés un treize avril. Notre mère avait été éprouvée par notre naissance, mais malgé tout, elle s'était déroulée dans les meilleurs conditions possibles. Ryuu et moi avions bien grandis, nous étions toujours ensemble et bien vite j'avais pris un caractère de garçon, j'était très vulgaire. Mais je me trouvais souvent en position de victime, mon physique répugnait beaucoup les autres filles, et je semblait une " cible " facile pour les garçons, qui cherchaient quelqu'un à insulter. Dire de passer leur nerfs ou de se défouler. Rien de bien humain en somme. Et mon frère m'avais bien entendu toujours défendue, j'était sa petite soeur, une dizaine de minute nous séparés et il avait été voulu que ce soit lui le premier. Donc il me prenait largement sous son aile, puis il avait pris de la taille, par rapport à moi qui avait vite stagné pour ne grandir plus que de quelques centimètre de temps en temps. Un grand défaut en somme ; j'était petite de taille donc facile à faire mal. Un coup mal placé et mes os saillants semblaient se fissurés d'avance. J'avais de toute évidence une apparence anorexique. Je 'y pouvait rien, mais je cherchait toujours une raisons, concernant le pourquoi, pourquoi était-ce toujours moi que l'on insultée et violentée ? Je cherchait moi-même une réponse même si je savais tout de même qu'au fond il n'y en avait aucune. Aucune justification concernant leur agissement puérils et immorales. Ce qui avait vite dû influencer mon caractère de détestable. Peut-être que je l'était déjà, mais j'avais encore plus influencé ce trait d'un seul coup.
Notre lien de jumelité qui me lié à mon frère était naturellement très fort. Oui, malgré que je sois une fille, et lui un garçon nous étions tout de même très proche, même si quelques rumeurs - à ce temps - circulées sur le fait que nous jouions de notre jumelité pour d'autre chose moins fraternelles. Ce lien était tout de même très très spéciale... Mais il l'était tellement que nous nous étions vite opposés comme des animaux. Nous étions ennemis en quelque sorte. J'était devenue plus vulgaire encore et ce que l'on peut appelé une " No-Life " je passait le plus clair de mon temps dans ma chambre ; mon ordinateur, ma guitare et mes cahiers pour seule compagnie. Puis vint le jour de cette dispute... Une dispute qui avait éclatée d'une manière idiote et qui avait fini d'une manière tout aussi idiote, plus encore, honteuse. Oui, tout à fait, je trouvais cette chose juste honteuse, c'était de toute évidence une chose que l'on ne raconte pas, que l'on garde pour soi et qu'on évite de divulguée : la propagande va très vite, et ça ne m'aurait pas étonné que certains détails déjà compromettant soient à nouveau deformé ; nous enfonçant encore plus. Puis malgré tout, il falait évité que notre mère soit au courant, elle aurait était capable de nous égorgés toute les deux. Ca oui, connaissant le caractère expressif et violent de ma mère, ça ne m'aurais pas étonné plus que ça ; même si ça devrait en réalité m'inquiétait. Il y avait donc eu ce jour...
Je venais de rentrée d'un entraînement ; je pratiquais le football américain depuis déjà quelques temps, j'exerçais bien entendu en poste de receveuse ; puisque j'étaitpré-disposée de manière forte à la réception. Mais mon caractère de dragueuse avait rendu mon frère jaloux. Oui, j'adorais dragué et il était arrivé plusieurs fois que ma drague deviennent un flirt, et ça finissait en one-night, ce que je vénérais perversement. Je possédais un physique agréable, j'en profitait tout naturellement. Mais, mon frère, lui qui était possessif sur tout, avait vite était violent, m'empoignant le bras de manière méchante, il avait râler :
- Makkura... Quand auras-tu fini de te prendre pour un garçon ?!
- C'est ma faute, d'être jumelée à un garçon ? Peut-être que ça vient de là !
- Tu me remets tout sur le dos, alors ?!
- Je souligne juste le fait que tu m'accuses d'être un garçon manqué, mais je vit avec un garçon !
- Et alors ?! Ne te laisses pas influencer, idiote !
Je m'était alors vexée, et avait giflé mon frère, d'une manière trop brusque à mon goût. Mais ça avait suffit à lui remettre les idées en place. Pendant un instant, son regard semblable au mien était passé à la surprise, il avait sursauté de toute sa hauteur avant de rabaisser le regard vers moi. D'un air enfantin il m'avait glissé contre lui avec une douceur innée. Que je n'avais pas vue depuis longtemps. Malheureusement pour nous, nous avions par la suite franchie une limite que nous n'aurions pas due. Beaucoup pourrait qualifiée cette étape de " Twincest ". Mais c'était venu dans le feu de l'action, d'une manière naturelle. Malgré notre jumelités nous ne pouvions renié notre attirance réciproque, et cela s'était tout simplement traduit par cet évènement. C'était tout simplement une manière agréable de passé notre énervement ; il est des fois où cela doit se traduire par un moyen quelconque, dans notre cas ça avait été celui-ci. Je ne sais pourquoi, mais l'étreinte fraternelle du début était vite devenue une étreinte sensuelle, pareille à celle de deux amants en manque l'un de l'autre. Atteint d'un manque réciproque. Nous étions tous les deux dans un manque fraternel de contact jumeau. Il avait donc fallu que nous y remédions, et dans le feu de l'action, c'était arrivé...
Le reste s'est ensuite traduit par un éloignement réciproque de mon frère et moi. Oui, nous voulions nous éloignés : d'une façon ou d'une autre personne ne devait le savoir, où un malheur appelé " Mère " s'abbatrai sur nous... Et pourtant, il arrive des fois où ce genre de chose se reproduit, un besoin de jumeau que nous ressenton, un besoin de contact. Cet étrange besoin que d'autre ne pourrait surement pas comprendre, comme ce lien qui nous unit. Malgré tout il m'encourageait toujours, me soutenait lors de mes entraînements ; j'était une des seules filles à joué dans une équipe mixte. Forcèment, mon grand frère me surveillait toujours au cas où, si j'était blessée, où s'il m'arrivait une autre bricole plutôt grave. Même pour un rien, il paniquait... Ce qui, au fur et à mesure, devenait en quelque sorte lourd... Puis vint le moment où je me suis inscrite à Deimon. Chose qui à affreusement effrayer mon ainé : Deimon, le lycée qui abritait LE démon : Hiruma Youichi. Mais... Il ne devait pas se douté du caractère que je possédait toujours, malgré tout, et enore jusque maintenant, mon frère me suit toujours, de manière à veiller sur moi...


-Infos sur le joueurs: Rapide, Discrète et précise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokutou Yakuushin
Running Back |#27| Silver Dragon
Running Back |#27| Silver Dragon
avatar

Poste Favoris : Running Back
Messages : 182
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Sur le terrain!

Feuille de personnage
Poste: Running Back
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards:
Equipe: Ohjo White Knights

MessageSujet: Re: Hyperactive ou rapport; Makkura Akuma est là !    Mer 24 Nov - 23:45

Bonne présentation.Bien construite (j'aime bien la façon de faire en narrateur interne^^).C'est tout à fait valide!Accepté.
Bienvenue sur le forum nouvelle Wide Receiver de Deimon ^^

_________________




Glory on the Kingdom! Running Back Eclair Ohjo White Knights

Like a Star @ heaven Sokutou le dragon blanc-argenté Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adventofnaruto.forumactif.ws/
 
Hyperactive ou rapport; Makkura Akuma est là !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» rapport de bataille apocalypse
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Le rapport de Claude Moise et Gary Hector sur la loi de1987

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyeshield 21 Explosion RPG :: Avant RPG :: Présentations de personnages rp-
Sauter vers: